Courriel : claude.leonet027@orange.fr

Portable : 06 78 97 58 50

Fixe : 05 55 20 14 56


www.rabovarlophile.fr

Originaire de la Corrèze je suis ébéniste de formation.C'est donc tout naturellement que je suis devenu "RABOVARLOPHILE" nom du collectionneur de rabots.

Ma collection se compose actuellement de plus 600 modèles que j'expose dans toute la FRANCE par l'intermédiaire des comités des fêtes ,mairie, syndicats d'initiatives,associations,musée lors des fêtes du bois,fêtes des vieux métiers ,salon des collectionneurs,foires artisanales ect...



Quelques expositions



Musée- Office de Tourisme


Ville de TULLE Corrèze : musée du cloitre...
Ville de st FORTUNADE :organisateur I. M.E George Pompier
Ville de PIERREFONDS Oise ; organisateur office de tourisme et la communauté de communes du canton d'ATTICHY...

Fêtes du bois

Ville de VOUHARTE Charente :organisateure association (grandir a Vouharte )
Ville de ROUGNAC Charente : organisateur association r.a.c.i.n.e
Ville de GUERET forêt de Chabrières Creuse : Organisateur Creuse Oxyène
Ville d'ASSESSE BELGIQUE:organisateur comité organisateur de la kermesse d' Assesse(17 et 19 éme 20 éme fêtes )
Ville de GERMIGNY DES PRES Loiret : organisateur (les 8 communes du bois)

Fêtes commerciale

. Ville d' EYMOUTIERS Haute Vienne : organisateur office de tourisme (fête de l'automne et du bois) ...
Ville Nantiat Haute Vienne : organisateur comité des fêtes
VILLE DE NOTRE DAME DE GRAVENCHON séine maritime(fête un dimanche a la campagne) organisateur office culturel

VILLE DE MONTIGNAC SUR VEZERE dordognes (journée de l’ arbre du bois et de la fleur (organisateur union pour la gestion de l’ espace rurale)


Fêtes des vieux métiers
.
.Ville de LOSTANGES Corrèze: organisateur foyer rural
Ville de COUDRAY AU PERCHE Eure et Loir (101 fête des laboureurs et des ouvriers) :organisateur comité des fêtes
Ville de MONTAIGUT EN COMBRAILLE Puy de Dôme:(terroir et vieilles machines en fête):organisateur comité des fêtes
Ville de Baraize Indre ( fête de la batteuse et de l 'artisanat) organisateur comité des fêtes
ville de BEAUSSE Maine et Loire (organisateur comité des fêtes)
VILLE de COUZEIX Haute Vienne (fete de la batteuse et de la traction animale)organisateur les jardins de Cocagnes en Limousin
Ville de COUTRAS Gironde (fete des métiers d ‘ antan et vieilles mécanique) organisateur comité des fetes
VILLE DE SAINT AOUT Indre (organisateur comité des fête)

VILLE OLNE BELGIQUE 21 éme édition (village d ‘0LNE au passé et au présent) organisateur cervice culturel de la mairie


Fetes de villages


Ville de St Hilaire de Lusignan Lot et Garonne : fête de pâques organisateur comité des fêtes
Ville de St Germain les Vergnes Corrèze: organisateur comité des fêtes

Salon des Collectionneurs

ville de SAIGNE Cantal: organisateur comité des fêtes(12 ème rendez vous des collectionneur et maquettistes)..
Ville d ' USSEL Corrèze 20 et 21 éme salon
Ville de BONNEUIL MATOURS Vienne :organisateur office tourisme
18 ème exposition multi collections).
..ville de FIGEAC Lot : organisateur association des collectionneurs ( 28 ème salon européen des collectionneurs )...
ville de Doyet Allier :9 éme expo multi collection
ville de PLESSIE ROBINSON Essonne :bourse toutes collections
ville de BERGERAC DORDOGNE :organisateur collectionneurs bergeracois (25 éme salon)
ville de SUCY EN BRIE VAL DE MARNE :20e expo collections passion


Fêtes du patrimoine

Ville de SAVIGNAC SUR L' ISLE Gironde :organisateur Association Le patrimoine et son Artisanat
Ville de VILLEGOUGE Gironde :organisateur Association Le Patrimoine et son artisanat
Ville de St MARTIN EN LAYE Gironde : organisateur le Patrinoine et son artisanat


Expo en prévision pour 2016

Ville de Méolans Revel Alpes de Haute Provence le 19 juin



Cet outil d' art populaire peut prendre des formes et appellations différentes selon l'usage
(bouvet,feuillet,guimbarde,colombe,galère,noisette)

Avec les rabots je joins 200 outils rares et exceptionnels des métiers de tonneliers,sabotiers,charrons,avec des appellations comme planes,paroire,bondonnieres,roane et bien d' autre encore.
A chaque exposition les visiteurs découvrent comment des outils simples mais tellement sophistiques peuvent être des objets d 'art



Il traine sur les brocantes à recherche du truc en ruine il zone sur internet histoir de traquer le machin qui lui manque. Le vrai plaisir pour le collectionneur de rabots est de dénicher le bouvet trés fatigué par le temps et de lui redonner un look de jeune premier.Il faut que l'objet soit beau et en état de marche. Il accumule et un jour aprés de nombreuses années il éssaie de mettre de l' ordre.


Ce site sans prétention ni pour le contenu, ni pour la forme a pour but que de partager mes passions



LE RABOT

Le rabot est un outil formé d ' une lame de métal plus ou moins inclinée et ajustée dans un corps en bois (ou fer) qui laisse dépasser le tranchant. Un contrefer,légérement en retrait,brise les copeaux de bois.Le rabot est tenu fermement à une ou deux mains dans des mouvements rectilignes successifs jusqu' à obtention du résultat souhaité.Les Japonais utilisent le rabot en tirant alors qu' il est utilisé en poussant par les Occidentaux. il est pricipalement utilisé par le charpentier,le menuisier,et l'ébéniste.Il est aussi utilisé par le charron,le tonneliere



STRUCTURE DU RABOT

La partie principale est le FUT pièce de bois qui reçoit tous les autres organes et permet de manier l ' outil . L ' avant s 'appelle le NEZ et l ' arrière le TALON . Les faces latérales se nomment les JOUES et la face inférieur est appelée la SEMELLE :c ' est elle qui est en contact avec la pièce de bois et guide la lame. Le fût est percé d' une ouverture de forme complexe la LUMIERE qui reçoit le FER maintenu solidement en place par un COIN en bois . Sous le fût le bas du fer dépasse de la semelle de quelque dixième de millimètre , présentant son tranchant à la pièce à travailler .







Pendant des lustres, la première tâche de l 'apprenti sera de fabriquer ses outils .
L' origine même du rabot se perd dans la nuit des métiers.Fils plausible de la plane et de la gouge il précède le Moyen Age et remonte en sa technologie,à l' Antiquité. Outil symbolique le rabot naît au premier siècle de notre ère, puisque le plus vièil exemplaire de cet outil connu à ce jour fut exhumé à Pompéi . Son nom exprime asser le labeur,la patience qu' il demende pour obtenir son résultat, de gré ou de force, mais toujours de doigté d 'adresse et d'exigence.Il participe à un art presque un sport de la glisse sur le bois. Le poignet de son guide a des finesses de violoniste surtout,lors de la dernière note.Quelle émotion alors,devant une mouluration vibrante d'un joli meuble,d' une boiserie,tellement plus chantante qu'un usinage sans la moindre modénature,que confère en revanche le frémissement de l' artisan qui capture amoureusement les reflets de l' espace





Ces outils confectionnés sous l 'oeil du maître vont souvent durer toute la vie du compagnon, il les perfectionnera au fil de l 'accroissement de son habileté. Chaque outil était un véritable prototype , généralement conçu et réservé à son usage exclusif.IL était adapté à sa morphologie et à ses habitudes. Aucun rabot ne ressemblait à son voisin avant l ' ère de la grande série.
Au-delà des outils eux-mêmes, c ' est bien d' un amour pour les gens que font preuve les collectionneurs.
C' est sans doute pourquoi dans les expositions les simples amateurs ou les curieux se pressent autour des stands, se posant des questions sur tel ou tel outil qui semble
compliqué, ou bien d 'une extrême simplicité, mais dont la fonction rend perplexe.c 'est alors un dialogue qui s' engage avec le collectionneur, chacun rassemblant ses souvenirs,faisant fonctionner son intelligence,son sens pratique pour découvrir ensemble,le pourquoi du comment de cette chose




Les bois pour la réalisation du fût devaient être à la fois lourds,durs et insensibles aux variations d'humidité, comme le buis ou le cormier.Facile à reconnaître grâce à sa couleur rouge le cormier fut à ce point précieux dans la réalisation des rabots .De nombreux autres bois ont été utilisés pour la fabrication des rabots :du chêne vert dans le sud ou dans les pays de montagne.Des bois exotiques d' Afrique ou des Antilles dans les ports ou l' on en débarquais.En fait chaque artisan profitait des opportunités régionales pour choisir le bois adéquat
Dans la famille des outils à fer traversant , les plus connus sont incontestablement le rabot,la varlope,le riflard ,le bouvet.
Le RAROT ( au sens propre ) se distingue des varlopes par son fer différemment incliné .

La VARLOPE: pour dresser de grandes surfaces est l ' un des rabots les plus courants car c 'est un outil commun à beaucoup d'artisant
.C'est aussi l,un des plus spectaculaires car il est souvent de très grande tailles et trés large

LES DEMI - VARLOPES: plus petites,plus étroites a la même fonction mais est plus mobile

LE RIFLARD:est un outil asser volumineux utilisé pour dégrossir ou ébaucher les pièces longues et épaisses

.LE BOUVET dans l ' histoire des outils , il tient une place d' autant plus importante que de nombreux ébénistes ont réalisé des bouvets
d'une qualité exceptionnelle,du XVII ème siècle jusqu' au début du XX ème siècle. Il en existe deux types.L' un pour réaliser les languettes : le bouvet femelle; le second pour pousser les rainures:le bouvet male.Mais un seul outil peut parfois remplir les deux fonctions"



LE BOUVET A DEUX PIECES:est le fruit de la réflection de menuisiers qui, vers la fin du XVII ème siècle, imaginèrent des bouvets réglables,coulissant sur deux tiges, lesquelles se fixent sur une conduite mobile

LE BOUVET BRISE A VIS : plus récent, datant du XVIII ème siècle, fut grandement amélioré lorsqu' on remplaça les deux tiges par des vis en bois dur

LES GUILLAUMES:sont des rabots longs(30cm a40cm environ) et étroits(4cm a 9cm environ) servant à creuser et à rectifier les feuillures et les rainures

LES FEUILLERETS: de même dimentions, servent à pousser les feuillures.
Il arrivait aussi fréquemment que suivant le dessin de la moulure,les reliefs, les idées personnelles ou la mode du moment,les ébéniste et les menuisiers créent eux - même

un nouveau type de rabot, auquel il donnaient généralement le nom du profil à réaliser.c' est le cas des gorgerets,mouchettes,congés,cavets,doucine,plate-bande,gueules de loups,mouton ect.....


Au Moyen Age, les différents métiers érigés en corporations donnent naissance à une infinité de rabots. Vers1787, l' instrument connait une profonde innovation technique avec l'apparition,à SHEFFIELD (ANGLETERRE )du rabot double .Ce système permet d' adjoindre un contre fer servant à briser les copeaux pour éviter d' éclater le bois. En 1827 les premiers rabots métallique font leurs apparition en ANGLETERRE et aux ETATS- UNIS .Trés pratique,ces outils sont équipés d' un mécanisme perméttant de régler ou changer le fer aisément.

Au début du XX ème siècle quelques artisans réalisent encore les parties en bois de leurs outils.Trés souvent ils incrivent leurs initiales ou un symbole sur le fût de leur rabot. Les productions artisanales sont souvent marquées de l' empreinte du titulaire ou de son fabricant. . Les marquages compagnonnique sont évidemment les plus recherchés.Ils accompagnent en effet les outils réalisés avec soin un tout particulier.Ce peut être une étoile à cinq ou huite branches, une équerre ou un compas. On trouve également des arbres de vie symbolisés par une feuille d'acacia, une croix de saint -André,une grille ou bien encore une série de chiffres ...



La plupart des ateliers commandent déjà leurs outils en consultant les pages des principaux manufacturiers français . Dès les années 1850 tous les métallurgistes ont inscrit à leurs cataloges des outils destinés aux professionnels du bois . Les plus importants distributeurs se nomment PEUGEOT à MONTBELIARD, MANUFRANCE à SAINT ETIENNE GOLDENBERG à TRONVILLE . Le coup de grâce intervient peu après la seconde guerre mondial . L' electricité révolutionne le travail en atelier . Et la mécanisation des tâches qui en découle précipite la fin des outils à mains traditionnels . Les rabots sont peu à peu remisés avant d ' être élevés au rang d ' outils symboles qu ' ils méritent





La famille des rabots est immence les fûts les plus courants mesurent entre 15 cm à 3 m de long environ ,main il existe de nombreux rabots miniatures à l' inverse des modèles géants.
Réalisés entièrement en métal, les rabots de poche sont les plus petits modèles.Ils mesurent 5 cm de long pour 2,5 cm de large et de haut ont l, appelle aussi NOISETTE. C' est l'outil par excellence de l' ébéniste qui l ' emportait sur lui pour les retouches de dernière minutes au moment de la mis en place des meubles.
Les rabots de LUTHIER sont utilisés pour raplanir le bois. Ils possèdent les mêmes dimentions que les rabots de poche.D' origine anglaise, ils sont généralement en bronze.



Les surface courbes requièrent une panoplie de rabots de poing présentant une semelle arrondie. Lorsque la courbure se présente dans le sens de la longueur, on parle de rabots concaves ou convexes. Les premiers sont rares car ils sont trés vite été concurencés par d' autres outils assurent la même tâches "LE WASTRINGUES" .Même s' ils n 'ont pas l ' aspect traditionnel des rabot, il peuvent être rengés dant la même famille .ces outils sont équipes de deux poignées latérales pour faciliter la poussée. Quant aux rabots disposant d ' une semelle arrondie dans le sens de la largeur, il sont ronds ou creux. Au milieu du XIX ème siècle le fabricant américain STANLEY a mis au point un rabot cintrable . Cet outil en métal permettait de régler la profondeur de la courbure de la semelle . Les artisans d' autrefois ont également eu recours à un large choix de rabots pour concevoir leurs moulures décoratives ou fonctionnelles . Ces outils de spécialites, destinés notamment aux constructeur d' escaliers, fabricants de portes ou de fenêtres.


LES TARABISCOTS sont des outils relativement rares qui rappellent d ' avantage des grattoirs que des rabots traditionnels. Cet outil permet de creuser une rainure ou une moulure sur une surface galbée en creux ou en bosse.

LES GUIMBARDES sont les plus connues des petits rabots à moulurer . Elles sont utilisés par le tonnelier pour égaliser le fond des creux

La plus importante famille est constituée de GUILLAUMES . Ceux dits "D ' ABOUT " se caractérisent par un fer plaqué sur le nez . Ils sont employés pour retoucher une feuillure jusque dans un angle.

LES GUILLAUME DE COTE permettent d ' élargir les rainures .

LES GUILLAUMES A ELEGIR sont équipés d 'un fer en " T " ils sont utilisés pour parachever ou élargir les rainures

LES GUILLAUMES A COUP D’ENTREE abritent un couteau en pointe pour travailler un léger chanfrein à l' entrée d' une rainure.


LES COLOMBES sont de grandes varlopes renversées , d ' un à trois mètres de long .Elle sont montées sur pieds afin de présenter leur semelle vers le haut dans une position légèrement inclinée . Le fer peut mesurer 10 a 15 CM de large . Ce rabot est le plus souvent destinés aux tonneliers .



LA GALERE servent à dresser les bois notament les lames de parquet . Il s ' agit d ' un outil à quatre maine, dont l' emploi étais trés pénible . Les deux poignées arrière servent au compagnon à pousser et à plaquer l ' outil sur la pièce de bois , un aide attrapant les deux autre poignées soit avec ses mains , soit , pour tirer plus à son aise , en y attachant une sangle .

LES JABLOIRS qui disposent de joues réglable , permettaient aux tonneliers de creuser les rainures ( jables ) prés de l ' extrémités des douelles . Il en existe à semelle cintrée et chapeau de gendarme baptisés VERGONDAINES

LES STOCKHOLMS trés particulier c ' est un outil de tonnelier servant à la finition des fûts et autres tonneaux

LES RABOTS A CORNES est ainsi nommé en raison de la poignée située à l ' avant permettant une meilleures préhension de l ' outil

LES RABOTS DE METIERS ....

LES RABOTS DE L' ARMURIER:
Le rabot de l' armurier est monté d' un fer de 2 à 3 cm dont le tranchant et arrondi sur un peu plus d ' un demi cercle. Il sert pour dresser et même,au bessoin ,former la cannelure dans laquelle se place le canon

LES RABOTS D' ENCADREUR :
Il a fréquemment un fer large de 80 à 120 cm .La poignée n' est pas située dérrière le fer comme d'habitude mais sur le flanc gauche. Ces outils étaient utilisées pour ajuster les coupes d' onglet

LES RABOTS A TARGES :
Les targes sont de larges bandes de copeau qui enroulées servent de cerclage aux boîtes de fromage dans le juras

LES RABOTS A BOIS ... ET LES AUTRES
Si l' on admet comme définition du rabot (une lame tranchante sérrée dans un fût) alors les rabots n' ont pas servi qu'à travailler le bois

LES RABOTS A GLACE :
A l' époque ou la glace se vendait en pains d 'un mètre de long ,on eut l' idée de fabriqué des rabots moulée en alumini um pour éviter la rouille.Les copeaux restaient prisonniers dans la boite au couvercle à bascule située juste au - dessus de la lumière.Une passe suffisait pour remplir un verre dans lequel on pouvait alors verser jus de fruit ou cocktail


LES RABOTS A CUIR :
Le sellier,le bourrelier, le maroquinier tous travaille des courroies qui devaient être d' une épaisseur régulière.Ils utilisaient un paroir qui n' est autre qu ' une wastringue trés semblable à celles destinées au bois

LES RABOT A DENTS DE CHEVAL:
Chez le cheval certaines anomalies dentaires apparaissant sur les molaires genant la mastication et la digestion provoquant des bléssures à l' intérieur des joues ou sur le bord de la langue. Un vétérinaire ou un dentiste équin peut alors niveler les dents à l' aide d' un (rabot odontriteur )Ils s'agit d' un instrument métallique dont la lame est munie de deux tranchants et manié à l' aide d' un long manche



LE RABOT A PAIN

On l' appèlle aussi (taille- soupe)sorte de racloir à poignée pour tailler des languettes de pain dur pour la soupe sans risque de se couper


LES RABOTS DE VANNIER :

Outils apparentés au rabot qui servent à régulariser au besoin les brins d' osiers

LES RABOTS DE RELIEUR:
Ils est destiné en l' absence de massicot puissant à égaliser et drésser la tranche haute des pages d' un livre . La tête dois être suffisamment lisse pour recevoir la dorure


LES RABOTS A PLATRE OU A PIERRE:
Plusieurs matériaux touchant au minéral utilisées dans le bâtiment sont travaillés par des outils qui ressemble à des rabots . Ces outils se répartissent en trois grandes familles.

LES GUILLAUME A PLATRE:
Utiliser par les plâtriers ces outils servent à dégager des moulures dans le plâtre encor un peu humide


LES GUILLAUME A PIERRE :
cet outil est utisé pour dégager les angle ou des moulures dans la pierre tendre .Les tailleurs de pierre en ont une multitude de différentes tailles et rayons de courbure q ' ils fabriquaient souvent eux- mêmes

LES BABOTINS:
Utilisés par les maçons et les tailleurs de pierre ces outils ne travaillent pas en coupant, il grattent ou arrachent un peu de matière à chaque passe



BIBLIOGRAPHIE
---------------------

les livres


Les Rabots: de pierre Bouillot et Xavier Chatellard (Edition Vial )
La folie des outils: de dominique Pascal ( Edition Flamarion)

les revues
Le collectionneur chineur
Antiquités brocante


Livre de cours
Technologie professionnelle de spélialité du bois: de J Heutematte et E Boilleul (librairie Delagreve)

citation
--------------

(Le collectionneur et un malade parfaitement conscient qui cherche en permanence sa guérison)










Collectionneur de rabots et outils du bois - Claude LEONET

Mentions Légales

Plan du site

Nombre

de visiteurs

Accueil Photos Contact
Mentions Légales Plan du site
Accueil Photos Contact
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LinkedIn
Envoyer un message.

Réalisaton :

Accès au site d'Action Com'19.

Claude LEONET

Collectionneur de rabots

Chambon Village

19330 SAINT-GERMAIN-LES-VERGNES